Manger Yoga

« Un esprit sain dans un corps sain »

photo-1519996409144-56c88c9aa612

Le Yoga est un mode de vie, l’alimentation en fait donc partie.

Manger yoga c’est écouter son corps, en mangeant en pleine conscience de bons aliments. Le but étant de se sentir, après le repas, comme à la fin d’une séance de yoga: serein et léger !

Quels aliments pour une alimentation yoga ?

Une alimentation « yoga », c’est tout d’abord une alimentation qui convient personnellement à chacun. Il est important d’écouter son corps. Nous n’avons pas tous les mêmes besoins, l’alimentation idéale diffère donc d’une personne à l’autre. Seule règle: l’estomac ne doit jamais être surchargé. Il doit contenir 1/4 de liquide, 1/2 de nourriture, et 1/4 de vide (Garlone Bardel styliste culinaire).

C’est également une alimentation qui fait place à des aliments complets, locaux et de saison. On dit de ces aliments qu’ils sont riches en pana. Autrement dit qu’ils ont un potentiel énergétique. Réchauffer des plats cuisinés de plus de 24h auparavant peuvent réduire ce potentiel par exemple.

La « yogi food » est composée d’aliments les plus bruts possibles. C’est-à-dire des fruits, des légumes, des céréales, des légumineuses et des oléagineux. Des aliments n’ayant pas été dénaturés et dont les vertus sont toujours intactes.

L’équilibre entre les aliments est aussi très important. Il s’agit de prendre exemple sur la cuisine ayurvédique, qui se base sur l’énergie des aliments pour équilibrer l’organisme. Les avocats et la banane par exemple, refroidissent le corps.  Il est donc conseillé de les consommer avec des épices pour créer l’équilibre.

Pour finir, la nourriture yoga est souvent une alimentation vegan et sans gluten.


De quelle manière manger yoga?

Manger yoga c’est manger une nourriture digeste, qui maintient le corps en bonne santé tout en apportant au mental clarté et lucidité.

Il est important de favoriser la digestion en adoptant également quelques règles:oMRKkMc4RSq7N91OZl0O_IMG_8309

  • Mastiquer suffisamment : 10 fois par bouchée environ.
  • Faire attention à l’incompatibilité alimentaire également. Il est conseillé de consommer le miel seul par exemple, car accompagné d’un autre aliment, il ralentirait la digestion. Les fruits sont eux, à consommer de préférence en dehors des repas car, ils se digèrent très vite et ne nous rassasient pas.
  • Éviter  le cumule de féculents entre eux, car cela allongerait votre digestion.
  • Éviter le mélange de légumes crus et cuits. En effet le corps reconnais moins bien les molécules transformées à la cuisson, il est donc préférable de les manger dans un second temps.

Pour finir,  l’attention portée à nos aliments en les cuisinant et en les mangeant est tout aussi important que le contenu de l’assiette.

Nous devons prendre conscience de ce que nous mangeons. Ne pas être distrait pendant notre repas, par la télévision, le téléphone, le journal ou encore des discussions négatives. Il est conseillé de manger dans un endroit serein et calme. Notre attention doit être uniquement portée sur notre plat.


Le lait d’or : la boisson bienfaisante des yoguites

Le lait d’or est une boisson traditionnelle ayurvédique à base de curcuma qui possède de nombreuses vertus pour votre organisme. Il est reconnu pour son efficacité face aux troubles digestifs et est un excellent anti inflammatoire. 

téléchargement

Il est relativement simple de créer son propre lait d’or :

Dans une casserole mélangez 1/4 de tasse de curcuma en poudre, 1/2 tasse d’eau minérale et  1/2 cuillère à café de poivre noir moulu. Faites cuire à feu doux, en remuant constamment, jusqu’à l’obtention d’une pâte. Laissez le mélange refroidir et versez-le dans un pot. Votre pâte de cucuma est prête !

Puis, dans une casserole à nouveau, mélangez 1 tasse de lait végétal, 1 cuillère à café d’huile de coco, 1/2 cuillère à café de pâte de curcuma et 1 peu de sirop d’agave(pour sucrer).  Faites cuire 1 à 2 minutes sans porter à ébullition.

Cette préparation est à déguster tiède ou froide, chaque matin.