Prendre soin de sa sphère ORL

Le soleil s’est installé, mais l’hiver n’est pas fini et la période des rhumes et troubles ORL non plus. Si la saison est effectivement plus propice aux virus, s’agit-il pour autant d’une fatalité ? Vous connaissez sans doute le vieil adage qui dit «mieux vaut prévenir que guérir» mais savez-vous comment vous y prendre ?

photo-1496282446789-40aee788b9bf

Différents éléments expliquent la fréquence plus importante de troubles ORL pendant l’hiver. La première raison est le froid qui va ralentir notre métabolisme et demander au corps davantage d’énergie. Nous avons alors plus de mal à combattre les virus.

Ce besoin accru en énergie explique également le fait que nous nous tournions vers des aliments plus riches. Hors ce changement d’alimentation malmène notre foie et notre système immunitaire qui ne sont plus à même de faire correctement leur travail d’élimination. Les toxines finissent par s’accumuler. Le système respiratoire (nez, gorge, bronches) se trouve alors à son tour surchargé et finit par en pâtir.

Enfin la fin d’année a souvent été synonyme de stress et de manque de sommeil. Les fêtes ont quant à elles provoqué de la fatigue… Résultat, notre « force vitale » s’est affaiblit et notre système immunitaire ne fait plus son travail correctement.

Des solutions simples à mettre en place

Avant même de penser à vous « supplémenter » il existe des éléments sur lesquels vous allez pouvoir agir simplement pour vous protéger des désagréments de l’hiver.

Commencez par le b.a-ba

Aérez chaque pièce de votre intérieur et votre bureau au moins 10 minutes par jour. En ouvrant grand vos fenêtres sur ce laps de temps, vous permettrez à l’air de se renouveler et éviterez ainsi la stagnation des microbes.

photo-1529518189823-e18dc00cfd0aVeillez aussi à ce que le taux d’humidité soit suffisant et qu’il ne fasse pas trop chaud (19/20°). Un chauffage qui tourne à plein régime est souvent synonyme d’assèchement de l’air, ce qui peut occasionner des problèmes respiratoires et fragiliser les muqueuses de la sphère ORL. De plus, un air chaud et sec favorisera la propagation de virus.

Astuce : Pour éviter ces problèmes, vous pouvez utiliser un humidificateur d’air. Si vous ne souhaitez pas investir dans ce type d’appareils, vous pouvez également poser une coupelle d’eau sur vos radiateurs*. Ou encore faire sécher votre linge à l’air libre à la sortie de la machine.

* Attention avec les radiateurs électriques !

Rendez-vous en page 2 pour d’autres solutions simples à mettre en place.