Prendre soin de ses intestins

Intestins, flore intestinale, microbiote … Nous entendons de plus en plus fréquemment parler de leur rôle primordial sur notre santé. L’intestin est parfois même considéré comme notre « deuxième cerveau ». Mais quel est vraiment son rôle ? Comment en prendre soin ? Et quel est réellement son lien avec notre cerveau ? Nous sommes partis à la recherche des réponses à toutes vos questions…

intestins

Que sont « les intestins » ?

Lorsque l’on parle des intestins on parle de l’intestin grêle et du gros intestin. Ils sont tout les deux situés en dessous de notre estomac et de notre foie, dans notre bas-ventre. C’est là que les aliments absorbés finissent leur chemin lors de notre digestion. Leur mission principale est d’absorber les nutriments pour transmettre à notre sang l’énergie dont il a besoin.

Quel est le rôle des intestins ?

Les intestins éliminent les déchets, absorbent l’eau et maintiennent l’équilibre hydrique.
Dans l’intestin grêle, les nutriments sont absorbés puis réorientés dans le sang. Le reste passe dans le gros intestin.
Dans le gros intestin, de nombreuses bactéries essentielles au bon processus de la digestion sont présentes. Ces bactéries forment la flore intestinale. Son rôle est de casser et décomposer ce qui n’est pas absorbé par l’intestin grêle. 

La flore intestinale : quel est son rôle ?

La flore intestinale, aussi appelée microbiote ou microbiote intestinal est aujourd’hui considéré comme un organe à part entière. Cependant, lors de notre naissance nous n’en avons pas, c’est avec l’âge que nous la développons.

À SAVOIR : Le microbiote intestinal est composé de près de 1014 micro-organismes, ce qui représente environ 10 fois le nombre total de cellules de notre corps, soit un poids d’environ 2 kg.

Notre flore intestinale nous permet donc de réguler notre digestion, en améliorant l’absorption des nutriments tels que le calcium, le magnésium, le fer, les glucides, les sucres…
Elle nous permet également de stimuler notre système immunitaire, car elle agit notamment pour empêcher l’installation de certains agents pathogènes (souvent liés à notre alimentation, la prise de médicaments ou à l’anxiété).

À SAVOIR : 80% de nos cellules immunitaires sont logées dans l’intestin.

Notre flore intestinale joue donc un rôle primordial dans notre travail de digestion ainsi que dans la stimulation de notre système immunitaire. Ainsi, un déséquilibre intestinal peut avoir des effets néfastes.

Quels risques d’une flore intestinale déséquilibrée ?

Le déséquilibre de la flore intestinale est appelé la dysbiose. Il se traduit notamment par un déséquilibre entre certains micro-organismes.
Une dysbiose pourrait jouer un rôle dans le développement de certaines maladies dont les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (comme la maladie de Crohn), les troubles métaboliques (diabète de type 2 et obésité), le cancer colorectal ou encore certaines maladies neurologiques. Elle peut également être à l’origine de depression et d’anxiété.

Ce déséquilibre intestinal peut être favorisé par une mauvaise alimentation, la prise de certains médicaments ou un niveau de stress trop important.

Découvrez à la page suivante, comment renforcer votre flore intestinale.