Productrices locales

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, nous avons souhaité vous faire découvrir nos productrices locales et leurs histoires…

f'ânes de carottes

Solen Delrue,
Responsable de F’ânes de carottes
Savonnerie, asinerie, potager


Solen, comment vous est venue l’idée de créer votre entreprise ?

f'ânes de carottesLes rencontres sont à l’origine du projet:
– une rencontre humaine, pour amorcer l’étincelle du faire puis oser concrétiser nos valeurs de vie dans du quotidien.
– une rencontre animale, celle avec les ânes, qui m’a permise de retrouver le lien avec la nature puis transformer les richesses locales.
– Enfin, une rencontre géographique : la magie d’un territoire au patrimoine naturel diversifié offrant un retour à la terre possible.
Mais aussi les envies :
– de créer de l’utile et du sain, d’où les savons  naturels, avec des épices pour colorer, des graines pour exfolier!
– d’être soi, de porter un projet alternatif qui a du sens, d’intégrer une dynamique locale ainsi que de développer un réseau de projets plus proches de la terre et de l’humain.

Les rencontres sont à l’origine du projet : une rencontre humaine, une rencontre animale et une rencontre géographique. 

Avez-vous rencontré des difficultés lors de la création ?

La difficulté d’être « hors cadre », le besoin de se justifier. Également le besoin de prouver qu’une structure diversifiée et différente est rentable, fonctionne à long terme et apporte de la valeur au territoire.
Le manque d’aide de la part des institutions, les doutes de la part des mairies quant à la viabilité, la peur de la différence … Il a fallu et il faut encore beaucoup d’énergie, de remise en question pour avancer, pour continuer de grandir et pour développer de nouvelles gammes.

Le fait d’être une femme vous a-t-il déjà posé des problèmes au travail ?

La reconnaissance locale dans le monde agricole fut difficile au début du projet. Le monde artisanal fut plus accueillant !

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre métier ? De quoi êtes-vous le plus fière?

Les rencontres, travailler en réseau, créer, inventer, essayer… Et montrer que d’autres modes de consommations, de partenariats sont possibles ! Je suis fière de m’être lancée, de continuer encore aujourd’hui avec le coeur et l’envie.

Ce qui me plait le plus c’est de montrer que d’autres modes de consommations, de partenariat sont possibles

Quelle(s) femme(s) vous inspire(nt) ?

Celles qui expriment leurs êtres à travers le faire, celles qui rayonnent de passion dans ce qu’elles créent, celles qui vous parlent avec passion et sourirent de leur travail. Un grand merci à toutes les artisan-es de la terre, des argiles, du cuir, des tissus, du papier, toutes ces artistes dans l’âme qui nous partagent la beauté de créer !

Merci ! 

F'Anes de carottes

À la page suivante, découvrez le témoignage de Nawal de So Kombucha