Terraçaí : L’açaí au service de la forêt amazonienne

En achetant les produits Terraçaí, les consommateurs permettent d’améliorer les revenus de 100 familles soit 500 personnes !

Il était une fois…

C’est en 2012 que tout commence quand Damien Blinois décide de rédiger son mémoire de master sur la filière açaí. Ses recherches approfondies sur la question lui valent par la suite de donner des conférences sur le sujet et le conforte dans sa volonté d’en faire son métier. Damien décide donc de se lancer et commence un long cheminement afin de structurer un approvisionnement bio avec une réelle traçabilité (on imagine bien l’ampleur de la tâche !) car l’idée n’est pas simplement de commercialiser de l’açaí mais bel et bien d’agir en parallèle, en proposant une solution économique à la population locale pour que la forêt debout leur rapporte plus que la forêt brulée. C’est ainsi que la marque Terraçaí voit le jour. Depuis, 10 personnes travaillent à temps plein en France pour véhiculer les valeurs de la marque qui sera certifiée commerce équitable sur toute la filière dès 2021!

Sur quel point Terraçaí est-elle intransigeante ?

D.B : Nous veillons scrupuleusement à ce que notre activité n’entraine pas de déforestation ! Nous voulons avant tout préserver la forêt dans sa globalité pour avoir un impact positif sur l’écosystème local ! Nos approvisionnements sont donc uniquement en açaí sauvage et nous avons réalisé l’audit de 100 familles de cueilleurs pour une production certifiée bio et durable. Nous avons aussi formé 200 cueilleurs aux bonnes pratiques agro-forestières pour préserver au mieux la biodiversité.

Comment vos produits arrivent-ils jusqu’à nous ?

D.B : La cueillette est faite exclusivement à la main sur des arbres sauvages afin de n’émettre aucun gaz à effet de serre. Tous nos produits sont cueillis à maturité puis immédiatement congelés pour conserver les bienfaits, le goût et la texture. Aucun d’entre eux n’est transporté par avion. Les émissions de gaz à effet de serre liées au transport maritime sont ainsi compensées par la préservation de la forêt. Grâce au travail des communautés et au Projet Terraçaí, 4000 hectares de forêt seront préservés pour les générations à venir ! On fait aussi énormément attention à ce que le fruit du travail de nos producteurs sur place, leur permette de vivre mieux. En achetant les produits Terraçaí, les consommateurs permettent d’améliorer les revenus de 100 familles soit 500 personnes !

Vous pouvez nous en dire plus sur cette volonté « équitable » ?

D.B : Grâce à notre partenariat avec la coopérative de cueilleurs Sementes do Marajo, nous sommes en train de mettre en place une chaîne d’approvisionnement encore plus courte, plus transparente et plus efficace. Cela permet d’assurer aux cueilleurs un revenu supérieur à celui qu’ils obtiendraient sur le marché dans le cadre de notre engagement commerce équitable. Nous les aidons à tirer un maximum de bénéfices de leurs produits sur le marché, à diversifier leur production via la fabrication d’huiles végétales bio pour l’industrie cosmétique par exemple…

Vous essayez de rendre à l’Amazonie ce qu’elle vous offre finalement ?

D.B : Pour nous, il est capital de permettre aux communautés de vivre (non pas survivre) sur les terres qui les abritent depuis des siècles. L’Amazonie est un des écosystèmes les plus riches et les plus menacés de notre planète. C’est aussi une des régions les plus pauvres du Brésil. Ces deux problèmes sont en fait liés, car les habitants en quête de revenus abattent la forêt pour vendre des terres déboisées à de grands propriétaires qui y pratiquent une agriculture non durable  (élevage et culture de soja).S’ajoute à ce phénomène, d’autres problématiques de fuite vers les économies criminalisées.

Avec Terraçaí, nous voulons soutenir le développement de la région Amazonienne. En valorisant la culture de l’açaí, en intervenant localement auprès des cueilleurs via des formations et soutiens financiers mais aussi au niveau des instances politiques régionales. On essaye simplement de faire notre part et que cela profite à chacun !

Bon à savoir ! En Europe, Terraçaí  s’attache à éco-concevoir tout ses emballages afin de réduire les déchets à la source ! De plus, tous leurs produits bénéficient d’allégations Santé validées par le Ministère de la Santé (cf Règlement EC 1924/2006).

Les produits à retrouver chez Léopold

*Pulpe d’açaí- 4x100g – Terraçaí

= Açaí bio sans sucre ajouté

De l’açaí bio cueilli à la main sur des palmiers sauvages le long du fleuve Amazone au Brésil

  • Antioxydant
  • Riche en fibres
  • Anti-cholestérol

*Smoothie Vitalité – 260g – Terraçaí

Mangue, Passion, Acérola, Banane

L’équilibre parfait entre la douceur de la mangue et de la banane et l’acidité de la passion et de l’acérola. Idéal pour commencer la journée grâce l’acérola qui est riche en Vitamine C (teneur en Vitamine C jusqu’ 40% plus élevée que dans une orange).

  • Anti-Fatigue
  • Riche en fibres
  • Sans sucres ajouté

*Smoothie Antioxydant – 260g – Terraçaí

Açaí, Myrtille, Framboise, banane. Une délicieuse recette gourmande et saine avec une superbe couleur rouge bordeaux !

BIENFAITS :

  • Antioxydant
  • Riche en fibres
  • Sans sucres ajoutés

 



Recette et conseils !

L’açaí bowl

  • Faites votre base en mixant 2 dosettes d’açaí, 1 banane et 1 trait d’eau dans votre mixeur
  • Disposez des rondelles de bananes et de kiwi et quelques quartiers de clémentine sur votre base
  • Parsemez le tout de granola et d’amandes effilées
  • Pour les plus gourmands, déposez une cuillère généreuse de beurre de cacahuètes ou de crème de marron

Nos conseils pour obtenir la consistance idéale : 

  • La pulpe d’açaí doit être encore congelée pour que la texture soit onctueuse
  • La banane ou l’avocat sont de très bons alliés pour rendre la texture encore plus crémeuse
  • Bien casser la dosette dans vos mains avant de l’ouvrir pour rendre la vie de votre mixeur plus facile
  • Ne mettez pas trop d’eau