Zéro Tabou Acné, et si on essayait de lui faire la peau ?

L’automne sonne souvent le retour en force des boutons. Vous savez, ceux que vous pensiez avoir fait disparaitre en exposant votre peau au soleil.

En épaississant l’épiderme qui cherche à se protéger des UV, le soleil va contribuer à l’obstruction des pores. Ajoutez à cela, une transpiration plus importante et un manque d’hydratation et c’est la catastrophe assurée. Une fois l’été terminé et le soleil disparu, les glandes sébacées, jusqu’alors « en sommeil », s’ouvrent à nouveau. Et qui dit excès de sébum + peau épaisse dit généralement microkystes et comédons, prêts à s’enflammer tels Beyoncé sur le dancefloor !

Alors oui ok c’est noté pour l’an prochain (si d’ici là le problème n’est pas réglé) … Vous veillerez à mettre une bonne crème solaire, à exfolier votre peau et bien l’hydrater. Mais pour l’heure, quelles solutions s’offrent à vous pour y remédier ? Pour commencer, sachez que vous n’êtes pas seul(e). En France, 6 millions de personnes sont touchées par l’acné et 1/4 sont des adultes ! Cela représente plus de 20% des consultations en dermatologie. Si vous avez testé les traitements classiques et qu’ils n’ont pas fonctionnés, nous avons d’autres pistes à vous suggérer !

S’intéresser d’abord aux causes ou comment agir de l’intérieur.

L’acné touchant directement l’apparence physique, on a tendance à vouloir agir sur les conséquences au détriment de ce qui la provoque. On essaye alors des crèmes ou des médicaments asséchants en pensant la faire disparaitre. Malheureusement, on ne s’attaque alors qu’à la partie émergée du problème et comme avec le soleil, à l’arrêt du traitement, l’acné revient de plus belle. La première chose à comprendre c’est que votre peau est un émonctoire et que par conséquent, elle est un moyen pour votre corps d’éliminer les toxines accumulées. L’emplace- ment de vos boutons peut se révéler être un message de votre moi-interne indiquant que quelque chose ne va pas, qu’un organe n’arrive plus à faire son job correctement, par exemple.
La médecine chinoise a ainsi mis en place une cartographie qui permet de déterminer les différentes causes possibles. On appelle cela le face-mapping. Au-delà des explications provenant du corps, cette approche s’intéresse également à l’état psychique car l’acné peut aussi être le signe d’un mal-être : confiance en soi, deuil, anxiété… On trouve facilement des face-mapping sur Internet mais nous vous conseillons plutôt d’aller voir un(e) professionnel(le) de la médecine chinoise (ou un(e) naturopathe) qui pourra établir avec vous un diagnostic plus précis. Dans les grandes lignes, une acné sur le bas du visage (menton, mâchoire) sera plutôt hormonale alors que celle sur le front aura tendance à être digestive par exemple. Un foie ou des reins fatigués peuvent aussi être à l’origine de l’acné. Bref vous l’aurez compris si les autres organes émonctoires n’arrivent plus à faire leur travail d’élimination, la peau prend le relais…

L’alimentation

Certains aliments peuvent être en cause. On a tous le souvenir d’avoir vu apparaitre un bouton après un repas trop riche ou sucré. D’une manière générale, les produits trop transformés sont à éviter et pas seulement pour l’acné d’ailleurs ! Exit sucre raffiné, produits industriels, graisses transformées. Il semblerait que les produits laitiers ou le gluten puissent également être responsables. Chacun réagissant différemment, il est intéressant d’effectuer un test sur 3 mois en supprimant d’abord les produits à base de gluten et de voir si les résultats sont probants. Idem avec le lait. Si l’état de l’acné s’améliore, il y a tout à parier que les produits en question sont à l’origine du problème. Les produits excitants tels que le café ou l’alcool, en agissant sur notre nervosité, ne sont pas non plus des alliés et sont à consommer avec modération, toujours !

Quoi qu’il en soit, pour votre santé et pour améliorer vos problèmes, nous ne pouvons que vous recommander de manger équilibré avec un maximum de fruits et légumes frais mais aussi des légumineuses et céréales qui permettront d’apporter les fibres nécessaires au bon fonctionnement de l’intestin (25 g de fibres par jour).En effet, il est important d’éviter la constipation car avec un transit trop lent, le corps réabsorbe des toxines que les selles sont censées éliminer.Il peut aussi être intéressant d’agir sur votre flore intestinale. Peut-être que celle-ci est déséquilibrée. Si votre apport en prébiotiques (fibres) est suffisant, une cure de probiotiques peut alors être intéressante, en complément. Enfin, augmentez aussi votre apport en acides gras essentiels et en particulier les Oméga 3 afin de respecter l’équilibre Oméga 3/Oméga 6 (de l’ordre de 1⁄4) afin de limiter les réactions inflammatoires.

L’hydratation

En plus de manger correctement, pensez également à bien vous hydrater en buvant suffisamment d’eau. L’acné peut tout simplement être le résultat d’une déshydratation ! L’eau permet en effet par le biais des reins et de la vessie d’éliminer les toxines. Et franchement quoi de plus simple que de boire de l’eau ?

Les hormones

L’acné hormonale est certainement la plus dure à vaincre ! Si vous pensez en souffrir, il est recommandé de consulter un professionnel de santé qui pourra vous prescrire un bilan hormonal. Le gattilier peut dans ce cas être utile car il exerce une action régulatrice sur ce plan là mais il est primordial d’avoir l’aval de son médecin avant de l’utiliser. Enfin sachez que le soja et ses dérivés sont à éviter car ils sont riches en phytoestrogène.

Le lâcher-prise

Comme nous vous le disions, les émotions négatives et le stress peuvent interférer avec la qualité de votre peau. Par exemple, la fameuse boule dans le ventre, comme l’expression l’indique, aura tendance à déséquilibrer votre système digestif. L’idée est donc d’apprendre à gérer vos émotions. Plus facile à dire qu’à faire, nous direz-vous… Il y a quand même des choses qui font leur preuve comme le sport qui permet d’évacuer les tensions ou encore la méditation qui permet de prendre du recul. Si vous sentez que vous êtes tendu(e), stressé(e) octroyez-vous du temps pour prendre soin de vous : sophrologie, massage etc. ne pourront que vous faire du bien !

Prendre soin de votre peau

La première erreur à ne pas commettre est de croire qu’il faut décaper votre peau ! C’est l’erreur la plus fréquente. On pense que si on a la peau grasse, il faut à tout prix l’assécher. Seulement voilà, en enlevant le film hydro-lipique à la surface, le corps, qui se sent en danger, va se mettre à fabriquer plus de sébum ! Le cercle vicieux est alors enclenché. En réalité, votre peau ne demande qu’à être nettoyée, hydratée et protégée. C’est tout ! Si ce n’est pas encore fait, la première étape de votre nouvelle routine beauté sera donc de tirer un trait sur tous les produits chimiques qui en plus de déshydrater votre peau, la font peler…
En réalité, moins vous utiliserez de produits et mieux votre peau se portera. Dans tous les cas, le mot d’ordre reste d’utiliser uniquement des produits naturels ! Voici la liste de ceux qui pourront être d’une aide précieuse !

La suite à la page suivante !